Quelles matières sélectionner pour une véranda

L'installation d'une pièce supplémentaire est la première raison pour investir dans une véranda. Utilisable toute l’année, cette construction offre en plus un cachet indéniable, en en rénovation comme en neuf. Les murs de verre rendent encore le lieu particulièrement lumineux. Une véranda devient aussi bien bureau que jardin d'hiver. Attention, pensez à vous renseigner auprès de votre mairie : un permis de construire peut être nécessaire avant toute construction.

Les délais d’attente peuvent alors être d’un trimestre. Du plancher à la toiture en passant par les parois, la pose d’une véranda exige de multiples travaux. Il convient d'abord de couler une dalle, préférablement gris foncé ou marron pour retenir le rayonnement solaire, et éventuellement poser un parquet. Les fenêtre et portes aussi bien que les parois auront un vitrage renforcé; il faut en effet préserver l'isolation. Différentes matières sont utilisables pour le toit : polycarbonate, plaques, ardoises...

Pergola alu autoportée

D’autres agencements sont possibles comme la pose de panneaux photovoltaïques. La structure de la véranda peut être composée de différents matériaux. Dans 90% des cas, l’aluminium est préféré, résistant, convenant à toutes les formes, facile d’entretien et proposé dans une grande variété de tons. Il donne par ailleurs un caractère réellement design à la demeure. Finalement, de grands progrès ont été faits pour ce qui concerne l’isolation.

Vous avez aussi la possibilité de choisir le polychlorure de vinyle, le moins cher, le pin, écologique et solide ou même le fer forgé, matière indémodable. Doit-on préférer une pergola ou une véranda ? De fait, leur fonction est très différente. La première consiste en une sorte de véranda, mais reste ouverte. Elle peut même être la première étape d’une véranda. Bien que n'étant pas un espace clos, la pergola remplit plusieurs fonctions, et avant tout un abri contre les rayons du soleil et les intempéries.

Il est possible de la poser dans un parc, contre une façade... L’installation d’une véranda nécessite des travaux réalisés par un bricoleur habile ou un spécialiste. Au préalable, il est indispensable d’en déterminer la vocation (cuisine, bureau...) et la taille, ainsi que son exposition. En suivant, il faut choisir le dessin de la véranda (à pans coupés, ronde..). Si des vérandas prêtes à monter sont aujourd'hui proposées, la pose d’un tel équipement implique d'excellentes connaissances.

Un bricoleur averti peut revanche poser une pergola en un ou deux jours. Vous avez toujours la la possibilité de demander les services d'un menuisier : le budget est plus élevé, d'un autre côté vous êtes sûr d'avoir un travail bien fait. N’oubliez pas cependant de réclamer la garantie de dix ans. Les prix pour une véranda sont particulièrement variables : il faut compter de 15 000 à 30 000€, en fonction de la taille comme des matières. Le PVC est le matériau le plus économique, l’acier le plus onéreux.

Il est possible se procurer une véranda dans le commerce comme chez un distributeur. Avant de faire appel à un professionnel, vous pouvez dessiner grâce à un logiciel dédié la véranda que vous désirez. Les tarifs indiqués ne comptent pas l’installation. D'ailleurs, vous pouvez tout à fait demander plusieurs devis. Parmi les facteurs à prendre en considération au moment du choix d'une véranda, il y a les conditions climatiques de votre lieu d'habitation.

Effectivement, quand elle sera installée, il faudra assurer son entretien. L'alu est en ce sens très pratique tandis que que le fer forgé doit être poncé assez souvent. Petit conseil pour les verres, préférez un vitrage auto-nettoyant pour les murs comme pour le toit.